Boutique Biologiquement.comLe ginseng: propriétes et bienfaits d’une racine “miracle”

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 1/5]

Le ginseng bio antioxydant naturel puissant possède des vertus incomparables: c’est un stimulant physique et intellectuel, il agit sur la libido, la fatigue, le stress et l’endurance.

Le ginseng est une plante vivace qui fut découverte en Mandchourie en 3500 avant J.-C. C’est essentiellement la racine qui est encensée par les Chinois pour ses vertus aphrodisiaques, stimulantes et toniques. Son usage était alors réservé à l’Empereur et aux grands seigneurs. De nos jours encore, et pour toutes ses vertus, la racine de ginseng est entourée de mystères. Mais si ses propriétés stimulantes sur la libido ne sont plus à démontrer, il faut souligner ses bienfaits sur l’organisme en général.

Le ginseng: propriétes et bienfaits d'une racine "miracle"
Le ginseng: propriétes et bienfaits d’une racine “miracle”

Choisir le ginseng

C’est actuellement, en phytothérapie, la plante dont on parle le plus, mais c’est également la plus coûteuse. Dès lors, il faut être vigilant lors de son achat. Préférez la racine entière ou en poudre pure, que l’on trouve sur Internet ou en herboristerie, aux comprimés ou gélules qui ne sont, en général, pas suffisamment dosés. Qu’elle soit rouge ou blanche, c’est la racine de Corée de plus de six ans d’âge qui est la seule valable.

Bienfaits de la racine de ginseng

Le succès du ginseng provient surtout de ses pouvoirs aphrodisiaques.

Il décuple l’énergie, l’endurance et la libido.
Mais le ginseng procure bien d’autres bienfaits à l’organisme. Il contient de nombreuses vitamines – B1, B2, B3 –, mais aussi des minéraux tels le fer, l’aluminium, le cuivre, le soufre… C’est un “adaptogène” remarquable, il aide le corps à faire face au stress et le stimule sans avoir les inconvénients des stimulants de synthèse.

Il renforce les défenses immunitaires;
il stimule le système nerveux;
il rééquilibre et régénère les diverses fonctions de l’organisme;
il augmente la résistance au stress;
il améliore la circulation sanguine;
il améliore les performances physiques et intellectuelles: renforce la mémoire et la concentration, facilite les réflexes et le travail;
il permet une meilleure adaptation de l’organisme à l’effort, diminue la sensation de fatigue et les douleurs musculaires;
il retarde les effets du vieillissement;
il donne de bons résultats sur les peaux sèches.

Posologie

Si vous en supportez l’amertume, croquez chaque matin 1 g de racine de ginseng en cure d’un mois renouvelable. Si l’amertume du ginseng ne vous plaît pas, faites bouillir le morceau de racine dans 25 cl d’eau. Laissez réduire cette tisane de moitié, sucrez au miel et consommez.

La poudre de ginseng est d’un emploi très facile: il suffit de mélanger une dose de 1 g dans une tisane ou un jus de fruits.

Recette de l’huile de macération du ginseng
Détaillez deux ou trois racines de ginseng et recouvrez les morceaux d’huile d’olive ou de jojoba. Laissez macérer un mois près d’une source de chaleur. Filtrez et embouteillez. Cette huile de massage est stimulante, “défatigante”, tonique, aphrodisiaque et antioxydante. Pour les soins du corps, vous pouvez l’assembler, pour moitié, avec une huile de macération de roses ou de lys.

Contre-indication
Le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.

Boutique Biologiquement.comGINSENG Système immunitaire

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Complément alimentaire à base de ginseng bio antioxydant naturel puissant rouge.

Il est essentiel chez les sportifs de résister aux différentes agressions et infections pouvant altérer la santé de leur organisme. Ceci est d’autant plus important que la pratique intensive d’une activité physique entraine une fragilisation du système immunitaire.

GINSENG Système immunitaire
GINSENG Système immunitaire


De multiples études* ont mis en évidence l’importante capacité du Ginseng à stimuler le système immunitaire pour éviter que l’organisme du sportif ne soit fragilisé lors d’une pratique intensive.

Amélioration de la concentration, de l’attention et de la réactivité
Par ailleurs, de nombreux paramètres tels que la concentration, l’attention, la mémorisation et la réactivité sont souvent décisifs dans de nombreuses disciplines sportives. Différentes études* ont démontré que ces paramètres sont améliorés à la suite de la prise de Ginseng. Une étude plus spécifique chez des sportifs a également montré les vertus bénéfiques du Ginseng en mettant en évidence une réduction du temps de réaction aussi bien au repos qu’à l’exercice.

Ces effets bénéfiques sur les fonctions mentales seront utiles en période de compétition dans toutes les disciplines sollicitant intensément les capacités cognitives (sports techniques, sports de combat, sports de balle, gymnastique…).

Meilleure récupération musculaire
Il est également essentiel dans le maintien de l’intégrité musculaire liéà l’exercice pour permettre une bonne récupération après l’effort. Au cours de la récupération après l’effort, une supplémentation en Ginseng atténue le stress oxydant, et permet de préserver le muscle (moindre élévation des marqueurs sanguins de la dégradation musculaire induite par l’exercice.)* Une supplémentation au Ginseng est donc recommandée pour les sportifs souhaitant favoriser leur récupération musculaire suite à des exercices physiques.

Boutique Biologiquement.comGinseng : des vertus incroyables

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 9    Moyenne : 3.6/5]

Le ginseng bio antioxydant naturel puissant aurait des bienfaits sur la libido, la mémoire, contre les rides ou la peau sèche. Comment l’utiliser, où l’acheter, à quel prix : le point sur ses vertus miracle.

Une plante pour la mémoire et la concentration
Baisse d’attention, chute de concentration, troubles de la mémoire : le ginseng améliorerait la santé intellectuelle. La plante joue sur “l’activité cérébrale avec une action favorable sur la mémorisation”, explique le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Le ginseng aiderait ainsi à améliorer les performances cognitives, d’après une étude publiée en 2005 dans le Journal of psychopharmacology.
Posologie : 1,5 g de poudre totale micronisée ou 300 mg d’extrait sec en gélules, à avaler avec un peu d’eau le matin à jeun pendant 45 jours, selon le Dr Donadieu.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Ginseng : des vertus incroyables
Ginseng : des vertus incroyables

Une racine qui stimule la libido
Le ginseng aurait des vertus contre la baisse de libido. “Des résultats excellents ont été obtenus dans le traitement de l’impuissance”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). Une étude coréenne sur 45 patients ayant des troubles de l’érection, publiée dans le Journal of urology en 2002, montre que la plante améliore les fonctions érectiles et augmente le désir sexuel.
Posologie : 1 g/j de racine sèche de ginseng (dans une soupe par exemple), selon les médecins Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Pas plus de 3 mois.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une solution anti peau sèche
Le ginseng semble donner de bons résultats contre le dessèchement de la peau, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal).
Posologie : 1 gélule contenant 15 mg d’extrait sec de ginseng, 15 mg d’extrait sec de ginkgo et 15 mg d’extrait sec de millefeuille, chaque jour, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une arme contre les rides
Riche en acides aminés, en vitamines et en minéraux, le ginseng permettrait d’atténuer les rides. Il donne de bons résultats sur “les effets du vieillissement en général”, selon les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : La recette des médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal) : 0,25 % d’extraits fluides de ginseng, guimauve, lierre commun et houblon dans une base pour crème, avec de l’huile essentielle de sauge et des extraits hydroglycoliques de ginseng, guimauve et angélique. Faire préparer en pharmacie et appliquer sur le visage chaque jour.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Un remède anti fatigue
Le ginseng s’utilise traditionnellement pour lutter contre l’asthénie, un état de fatigue générale sans raison apparente. Il “augmente l’énergie”, “améliore les capacités physiques” et “apporte une sensation de mieux-être”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Le ginseng stimule le système immunitaire
Le ginseng permettrait de renforcer ses défenses immunitaires, “particulièrement à l’occasion d’épidémies”, d’après les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). La plante pourrait ainsi améliorer les effets du vaccin contre la grippe, selon une étude italienne publiée en 1996.
Posologie : 2 cuillères à café de racine finement coupée dans un litre d’eau froide. Portez à ébullition douce à couvert puis coupez le feu. Laissez infuser 15 à 30 minutes. Filtrez. Buvez “un verre le matin et le midi, après le repas”, conseille le Dr Bérangère Arnal (Les meilleures tisanes santé, éd. Rustica), 3 mois au maximum.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des qualités anti stress
Le ginseng a des vertus adaptogènes. Autrement dit, il aide l’organisme à “combattre les effets du stress
physiologique ou psychique”, expliquent les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des vertus contre la chute des cheveux
Le ginseng agirait sur divers “états carentiels et leurs conséquences”, notamment la “chute de cheveux”, d’après les médecins Y. Donadieu et P. Q. Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : 1 g d’extrait glycériné de ginseng, 1 g d’extrait glycériné de houblon, 1 g d’huile et léchitine de soja et 1 g d’huile de maïs, à mélanger à 1 cl de shampoing neutre. A appliquer sur cheveux mouillés et laisser agir pendant un quart d’heure avant de terminer le shampoing, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Contre les infections génitales
Le ginseng pourrait aider à lutter contre les infections génitales de type vaginite ou vulvite, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal)
Posologie : 3 cuillères à soupe de racine de ginseng pour 50 cl d’eau, porter à ébullition douce puis laisser reposer. A raison de 3 à 4 tasses par jour, selon les phytothérapeutes. En cures successives de 10 jours par mois, en alternance avec de la cannelle, du pissenlit, du marron d’Inde et de la bardane.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

En cas de problèmes thyroïdiens
Les dérèglements de la thyroïde peuvent entraîner diverses complications, dont l’anxiété, contre laquelle le ginseng est utile. Il a une propriété “tranquillisante du système nerveux”, affirme le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont).
Posologie : 20 g par litre d’eau bouillante d’un mélange de ginseng, mélisse, millepertuis, cynorrhodon, angélique, valériane, éleuthérocoque et romarin, à faire préparer en pharmacie. Faire infuser 10 minutes, selon les médecins Paul Goetz, Bérangère Arnal et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser 3 tasses par jour et 3 mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Ginseng : attention au surdosage
Si le ginseng ne présente pas de toxicité connue, pas question d’en abuser. Sa consommation à long terme peut “entraîner des effets secondaires analogues à ceux d’un surdosage en corticoïdes”, type prise de poids ou insomnie, soulignent les médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Résultat : “Il est conseillé de ne pas dépasser l’équivalent de 2 g de poudre par jour, de limiter le traitement à 3 mois et de ne pas en prendre pendant la grossesse.” Il est déconseillé “chez l’enfant et le jeune adolescent”, explique le Dr Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Mais aussi aux personnes souffrant d’obésité, de nervosisme, d’insomnie, d’hypertension artérielle ou de cancer hormonodépendant. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Où acheter du ginseng ?
Le ginseng peut s’acheter en pharmacies, parapharmacies, herboristeries et boutiques de diététique. Mais attention aux achats sur Internet. Certains sites ne sont pas fiables et ne garantissent pas l’origine et la qualité des produits.

Les prix peuvent beaucoup varier selon le lieu de vente, la marque et la qualité du produit. Comptez entre 15 et 30 euros la boîte de 100 comprimés ou gélules de ginseng, entre 10 et 30 euros par racine.

Bien choisir son ginseng
La racine de ginseng s’utilise principalement en poudre totale micronisée ou extrait sec. Mais aussi sous forme de décoction, d’extrait liquide ou fluide, de jus voire de teinture mère.

La qualité du ginseng dépend surtout de l’âge des racines et de leur teneur en hétérosides, leur principe actif majeur. “Il est nécessaire d’utiliser des racines de plus de 6 ans d’âge pour avoir une concentration suffisante”, estime le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). La couleur blanche ou rouge du ginseng n’influence pas l’efficacité de la plante. Elle est liée “à son seul mode de préparation et ne constitue qu’un argument commercial de vente”.

Ginseng, une plante millénaire
Issu de la famille des Araliacées, le ginseng vient d’Asie. Il s’agit d’une plante herbacée vivace, pourvue d’une grosse racine. C’est cette partie qui est utilisée en médecine douce. Elle contient des hétérosides, des molécules qui représentent les principes actifs majeurs de la plante. Elle renferme également des acides aminés, des minéraux, des vitamines ou encore des enzymes.

Son usage en médecine traditionnelle remonte à plusieurs millénaires. Mais la plante n’existe presque plus à l’état sauvage. Seules les cultures, principalement en Corée, permettent de bénéficier à l’heure actuelle du ginseng. En Occident, la plante n’est importée officiellement que depuis le XVIIe siècle.

Boutique Biologiquement.comGinseng et santé : convalescence / mémoire / tonus sexuel

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

 Les plantes adaptogènes sont des plantes reconnues pour leur bienfaits sur la santé , elles permettent à l’organisme de lutter contre les effets du stress. Les plantes adaptogènes augmentent la vitalité de l’organisme et elles stimulent les défenses naturelles du corps humain.

Les effets des plantes adaptogènes sont associés souvent au tonus sexuel qu’elles pourraient stimuler pour certaines. Le tonus global , la résistance au stress ayant forcément un effet sur la libido et le tonus sexuel.
Parmi les plantes adaptogènes on compte quelques stars de la phytothérapie et des plantes mondialement connues pour leur bienfaits : le ginseng, la maca, la rhodiolia rosea, Eleutérocoque, suma, schisandra… Les plantes adaptogènes sont nombreuses et leur effets sont souvent similaires. La star incontestée étant le ginseng “ginseng panax”.

Ginseng panax
Maca
Rhodiolia rosea
Eleutérocoque
suma
schisandra

Bienfaits du ginseng

Le ginseng est une plante originaire d’Asie du nord-est, dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Le nom générique Panax vient des mots grecs Pan, qui signifie « tout », et Akos qui veut dire « guérir ». Panax (en français : panacée) désigne donc le remède universel. Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et la plante jouit d’une renommée universelle en Asie, les bienfaits du ginseng sont reconnu de partout. Les bienfaits du ginseng sont ils rééls ?

Le ginseng le plus réputé est cultivé en Corée. Les Coréens l’appellent insam , la racine en forme d’homme. En effet, une racine âgée peut prendre une allure anthropomorphe (un tronc avec deux bras et deux jambes). Le mot ginseng vient du chinois rénshēn, rén désignant « l’homme », et Sheng signifiant « essence ».

Bienfaits du ginseng
Bienfaits du ginseng

Ginseng et santé : convalescence / mémoire / tonus sexuel

Le ginseng doit être cultivé pendant plusieurs années pour que le rhizome acquière toutes ses qualités. Selon l’âge de la plante, la racine se vendra à des prix plus ou moins élevés. Il s’agit cependant dans tous les cas d’un produit coûteux, car sa culture nécessite beaucoup de soin. Le commerce du ginseng est fortement encadré par l’État sud-coréen, afin d’assurer la qualité du label Ginseng coréen.

La Commission Européenne et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’usage du ginseng asiatique (Panax Ginseng) pour tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces.

Baisse d’attention, chute de concentration, troubles de la mémoire : le ginseng améliorerait la santé intellectuelle. La plante joue sur “l’activité cérébrale avec une action favorable sur la mémorisation“, explique le Dr Yves Donadieu.

D’après plusieurs études le Ginseng semble indiqué dans ce type de cas :

Stimulation des fonctions cognitives
Stimulation du système immunitaire
Fonction sexuelle
Amélioration de la performance physique
Bien-être général
Contre indications ginseng

À haute dose, le ginseng peut générer des effets secondaires tels que nervosité, anxiété, insomnie, douleurs gastro-intestinales …
Il est déconseillé aux jeunes enfants, aux adolescents de moins de 16 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes. De même, les diabétiques ou les personnes souffrant de maladies cardiaques doivent demander l’avis de leur médecin avant d’entamer une cure de ginseng.

Composition du ginseng

Voici les principaux composants du ginseng :

vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E
sels minéraux : fer, cobalt, aluminium, manganèse, phosphore, potassium, silice, vanadium
oligo-éléments (sélénium)
enzymes (amylase, invertase et phénolase)
lipides, protides, glucides
acide folique
eau

Boutique Biologiquement.comGinseng : des vertus incroyables

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Le ginseng bio antioxydant naturel puissant  aurait des bienfaits sur la libido, la mémoire, contre les rides ou la peau sèche. Comment l’utiliser, où l’acheter, à quel prix : le point sur ses vertus miracle.

Une plante pour la mémoire et la concentration

Baisse d’attention, chute de concentration, troubles de la mémoire : le ginseng améliorerait la santé intellectuelle. La plante joue sur “l’activité cérébrale avec une action favorable sur la mémorisation”, explique le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Le ginseng aiderait ainsi à améliorer les performances cognitives, d’après une étude publiée en 2005 dans le Journal of psychopharmacology.
Posologie : 1,5 g de poudre totale micronisée ou 300 mg d’extrait sec en gélules, à avaler avec un peu d’eau le matin à jeun pendant 45 jours, selon le Dr Donadieu.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une racine qui stimule la libido

Le ginseng aurait des vertus contre la baisse de libido. “Des résultats excellents ont été obtenus dans le traitement de l’impuissance”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). Une étude coréenne sur 45 patients ayant des troubles de l’érection, publiée dans le Journal of urology en 2002, montre que la plante améliore les fonctions érectiles et augmente le désir sexuel.
Posologie : 1 g/j de racine sèche de ginseng (dans une soupe par exemple), selon les médecins Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Pas plus de 3 mois.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une solution anti peau sèche

Le ginseng semble donner de bons résultats contre le dessèchement de la peau, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal).
Posologie : 1 gélule contenant 15 mg d’extrait sec de ginseng, 15 mg d’extrait sec de ginkgo et 15 mg d’extrait sec de millefeuille, chaque jour, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une arme contre les rides

Riche en acides aminés, en vitamines et en minéraux, le ginseng permettrait d’atténuer les rides. Il donne de bons résultats sur “les effets du vieillissement en général”, selon les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : La recette des médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal) : 0,25 % d’extraits fluides de ginseng, guimauve, lierre commun et houblon dans une base pour crème, avec de l’huile essentielle de sauge et des extraits hydroglycoliques de ginseng, guimauve et angélique. Faire préparer en pharmacie et appliquer sur le visage chaque jour.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Un remède anti fatigue

Le ginseng s’utilise traditionnellement pour lutter contre l’asthénie, un état de fatigue générale sans raison apparente. Il “augmente l’énergie”, “améliore les capacités physiques” et “apporte une sensation de mieux-être”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Le ginseng stimule le système immunitaire

Le ginseng permettrait de renforcer ses défenses immunitaires, “particulièrement à l’occasion d’épidémies”, d’après les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). La plante pourrait ainsi améliorer les effets du vaccin contre la grippe, selon une étude italienne publiée en 1996.
Posologie : 2 cuillères à café de racine finement coupée dans un litre d’eau froide. Portez à ébullition douce à couvert puis coupez le feu. Laissez infuser 15 à 30 minutes. Filtrez. Buvez “un verre le matin et le midi, après le repas”, conseille le Dr Bérangère Arnal (Les meilleures tisanes santé, éd. Rustica), 3 mois au maximum.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des qualités anti stress

Le ginseng a des vertus adaptogènes. Autrement dit, il aide l’organisme à “combattre les effets du stress physiologique ou psychique”, expliquent les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal).
Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des vertus contre la chute des cheveux

Le ginseng agirait sur divers “états carentiels et leurs conséquences”, notamment la “chute de cheveux”, d’après les médecins Y. Donadieu et P. Q. Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : 1 g d’extrait glycériné de ginseng, 1 g d’extrait glycériné de houblon, 1 g d’huile et léchitine de soja et 1 g d’huile de maïs, à mélanger à 1 cl de shampoing neutre. A appliquer sur cheveux mouillés et laisser agir pendant un quart d’heure avant de terminer le shampoing, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Contre les infections génitales

Le ginseng pourrait aider à lutter contre les infections génitales de type vaginite ou vulvite, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal)
Posologie : 3 cuillères à soupe de racine de ginseng pour 50 cl d’eau, porter à ébullition douce puis laisser reposer. A raison de 3 à 4 tasses par jour, selon les phytothérapeutes. En cures successives de 10 jours par mois, en alternance avec de la cannelle, du pissenlit, du marron d’Inde et de la bardane.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

En cas de problèmes thyroïdiens

Les dérèglements de la thyroïde peuvent entraîner diverses complications, dont l’anxiété, contre laquelle le ginseng est utile. Il a une propriété “tranquillisante du système nerveux”, affirme le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont).
Posologie : 20 g par litre d’eau bouillante d’un mélange de ginseng, mélisse, millepertuis, cynorrhodon, angélique, valériane, éleuthérocoque et romarin, à faire préparer en pharmacie. Faire infuser 10 minutes, selon les médecins Paul Goetz, Bérangère Arnal et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser 3 tasses par jour et 3 mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Ginseng : attention au surdosage

Si le ginseng ne présente pas de toxicité connue, pas question d’en abuser. Sa consommation à long terme peut “entraîner des effets secondaires analogues à ceux d’un surdosage en corticoïdes”, type prise de poids ou insomnie, soulignent les médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Résultat : “Il est conseillé de ne pas dépasser l’équivalent de 2 g de poudre par jour, de limiter le traitement à 3 mois et de ne pas en prendre pendant la grossesse.” Il est déconseillé “chez l’enfant et le jeune adolescent”, explique le Dr Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Mais aussi aux personnes souffrant d’obésité, de nervosisme, d’insomnie, d’hypertension artérielle ou de cancer hormonodépendant. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Où acheter du ginseng ?

Le ginseng peut s’acheter en pharmacies, parapharmacies, herboristeries et boutiques de diététique. Mais attention aux achats sur Internet. Certains sites ne sont pas fiables et ne garantissent pas l’origine et la qualité des produits.
Les prix peuvent beaucoup varier selon le lieu de vente, la marque et la qualité du produit. Comptez entre 15 et 30 euros la boîte de 100 comprimés ou gélules de ginseng, entre 10 et 30 euros par racine.

Ginseng : des vertus incroyables
Ginseng : des vertus incroyables

Bien choisir son ginseng

La racine de ginseng s’utilise principalement en poudre totale micronisée ou extrait sec. Mais aussi sous forme de décoction, d’extrait liquide ou fluide, de jus voire de teinture mère.
La qualité du ginseng dépend surtout de l’âge des racines et de leur teneur en hétérosides, leur principe actif majeur. “Il est nécessaire d’utiliser des racines de plus de 6 ans d’âge pour avoir une concentration suffisante”, estime le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). La couleur blanche ou rouge du ginseng n’influence pas l’efficacité de la plante. Elle est liée “à son seul mode de préparation et ne constitue qu’un argument commercial de vente”.

Ginseng, une plante millénaire

Issu de la famille des Araliacées, le ginseng vient d’Asie. Il s’agit d’une plante herbacée vivace, pourvue d’une grosse racine. C’est cette partie qui est utilisée en médecine douce. Elle contient des hétérosides, des molécules qui représentent les principes actifs majeurs de la plante. Elle renferme également des acides aminés, des minéraux, des vitamines ou encore des enzymes.
Son usage en médecine traditionnelle remonte à plusieurs millénaires. Mais la plante n’existe presque plus à l’état sauvage. Seules les cultures, principalement en Corée, permettent de bénéficier à l’heure actuelle du ginseng. En Occident, la plante n’est importée officiellement que depuis le XVIIe siècle.

Boutique Biologiquement.comLes vertus du ginseng

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

le Ginseng bio antioxydant naturel puissant  & ses vertus : le ginseng, une plante médicinale

Les mystères du ginseng. le ginseng est pour les asiatiques une plante médicinale. Les Chinois accordent au ginseng, depuis des millénaires, des vertus miraculeuses. Le ginseng est une plante herbacée qui pousse dans les forêts d’Asie. Le ginseng et ses vertus nous intrigue, faisons le point pour savoir exactement ce qu’il en est sur le ginseng …

Origine du ginseng

Le ginseng est une plante herbacée vivace pourvue d’une grosse racine, de la famille des araliacées, qui pousse dans les riches forêts d’Asie. Le ginseng est de couleur blanche lors de la récolte, puis le ginseng devient brun-rougeâtre lorsqu’il est fumé ou conservé dans de l’alcool. Son goût est proche de celui d’une réglisse amère. Le ginseng entre dans la pharmacopée française au XIXe siècle, mais n’a vraiment retenu l’attention des chercheurs occidentaux que depuis une trentaine d’années. Le ginseng est maintenant cultivé au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Chine, mais c’est surtout en Corée et en Mandchourie qu’il se développe de façon optimale.

Les principes actifs du ginseng
Les racines de ginseng contiennent surtout des hétérosides, tous parfaitement connus sur le plan chimique et pharmacologique. Elles contiennent de nombreux acides aminés, des éléments minéraux, des vitamines, des enzymes et divers autres constituants non négligeables : œstrogènes, phytostérols etc …

Le ginseng et ses vertus incroyables

Fonctions cognitives : Améliorant la santé intellectuelle dans son ensemble, la plante a une action sur l’activité cérébrale. Elle agit ainsi sur la mémorisation, sur la dextérité ainsi que sur les capacités de concentration, de réaction et de résistance à la fatigue. Le ginseng aiderait à améliorer les performances cognitives, comme le prouve une étude menée sur des sujets âgés de 22 à 80 ans ayant reçu une supplémentation en ginseng de 200 mg pendant douze semaines. La plante aurait amélioré leur coordination et diminué le temps de récupération après l’effort.

Le ginseng augmente la libido

Le ginseng aurait une action sur les baisses de libido. D’excellents résultats ont été obtenus dans le traitement de l’impuissance : la plante agirait sur les fonctions érectiles et augmenterait le désir sexuel en rééquilibrant la production d’hormones. On ne s’étonne d’ailleurs jamais en Asie de voir des vieillards mener une vie amoureuse très active.

Le ginseng, un anti-vieillissement

Le ginseng, cette plante aurait une action anti-desséchante. Riche en acides aminés, en vitamines et en sels minéraux, le ginseng permettrait d’atténuer les rides et de lutter contre le vieillissement en général. De par ses effets stimulants, revitalisants et adaptogènes, le ginseng semble être très intéressant pour la personne âgée. Très largement utilisé dans les cliniques et les maisons de retraite, il est réputé pour sa capacité à améliorer l’humeur ainsi que la coordination mentale et psychophysique. Il régule également la pression sanguine et la glycémie. Le ginseng à des effets stimulants sur la libido.

Le ginseng, un anti-fatigue – Renforcement des défenses immunitaires.
Le ginseng est utilisé pour lutter contre l’asthénie qui est un état de fatigue sans raison apparente. Il augmente l’énergie et améliore les capacités physiques. Des études ont prouvé que cette plante améliorait l’utilisation de l’oxygène par les muscles et diminuait la production d’acide lactique (un déchet métabolique produit lors d’un travail musculaire), qui favorise l’apparition des crampes. Il apporte également une sensation de mieux-être.

Le ginseng renforcerait les défenses immunitaires, surtout au moment des épidémies, et permettrait d’améliorer l’action du vaccin contre la grippe. Des études comparatives ont prouvé que les personnes ayant pris du ginseng avant d’être vaccinées contre ce virus avaient moins de risques d’être contaminées que celles qui n’avaient été que vaccinées. Les chercheurs ont également prouvé que le nombre d’anticorps chez les personnes vaccinées et consommatrices de ginseng était plus élevé.

Les vertus du ginseng
Les vertus du ginseng

Antistress : Le ginseng est un « adaptogène » : il aide à combattre les effets du stress psychologique et physiologique.

Antichute de cheveux : Le ginseng agirait sur divers états de carence et notamment sur la chute de cheveux. Infections génitales. Le ginseng pourrait aider à lutter contre les infections du type vaginite ou vulvite.

Thyroïde : Le ginseng possède des propriétés tranquillisantes sur le système nerveux, qui est en relation étroite avec le fonctionnement de la glande thyroïde. Il calmerait l’anxiété liée aux problèmes thyroïdiens.

Le ginseng prolonge-t-il la vie ?
Chez l’animal, des études se sont révélées encourageantes, mais il est encore impossible dans l’état actuel des recherches de confirmer les dires des anciens maîtres chinois qui n’ont d’ailleurs jamais prétendu que le ginseng était un élixir d’immortalité mais qui avançaient plutôt que cette racine pouvait accorder quelques années supplémentaires aux personnes qui en faisaient régulièrement usage.

Boutique Biologiquement.comLe ginseng : une plante médicinale anti-fatigue

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le ginseng ou Panax ginseng est une plante originaire d’Asie dont la racine a de multiples propriétés médicinales. Son nom botanique de Panax signifie d’ailleurs “panacée”, “remède universel”.

Cette plante très utilisée en médecine chinoise est un élément essentiel de la pharmacopée asiatique. Son nom vient du chinois jen-shen, qui signifie littéralement “plante-homme”, car la forme des racines rappelle celle d’un être humain.

A noter : il faut distinguer le Panax Ginseng (espèce asiatique) du Panax quinquefolius (espèce nord-américaine), une autre espèce de la famille des araliacées.

Traditionnellement, le ginseng blanc désigne l’espèce asiatique dont la racine a été simplement nettoyée et séchée. Le ginseng rouge désigne une racine qui a été traitée à la vapeur avant d’être séchée.

Le ginseng : une plante médicinale anti-fatigue
Le ginseng : une plante médicinale anti-fatigue

Les vertus du ginseng

Le ginseng est une plante médicinale très réputée en Asie. Les médecins chinois l’utilisent comme un tonique du “Qi”, l’énergie vitale à la base de leur discipline, et lui prêtent des vertus aphrodisiaques !

Ses principaux principes actifs sont les ginsénosides, qui stimulent le système immunitaire. Par ailleurs, cette plante dite “adaptogène” a une action de fond et renforce la résistance physique au stress.

Cette plante stimulante est recommandée :
• en cas de fatigue générale, physique ou intellectuelle
• en cas de convalescence
• pour améliorer la concentration intellectuelle et la mémoire
• pour stimuler le système immunitaire.

A noter : le ginseng permettrait une diminution de la fréquence et de la durée des rhumes et aurait même un effet positif sur l’humeur en stimulant la dopamine.

Comment l’utiliser ?

Le ginseng se présente souvent sous forme de comprimés ou de gélules : une forme pratique pour faire une cure d’un mois.

On peut aussi le prendre sous forme d’EPS, extrait de plante standardisée ; on peut alors l’associer à du guarana en cure de 15 jours.

Précautions d’emploi

Le ginseng peut interférer avec certains médicaments notamment les anti-coagulants, les hypoglycémiants et les antidépresseurs.

Mieux vaut demander conseil avant de l’utiliser en cas d’hypertension artérielle ou chez la femme enceinte.

A noter : le ginseng peut augmenter l’effet d’autres plantes ou aliments aux propriétés stimulantes comme le guarana, le café ou le thé …