Boutique Biologiquement.comBienfaits pour la santé du ginseng

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Ginseng bio antioxydant naturel puissant  est une plante très ancienne cultivée dans Corée et Chine.

Il est également cultivé dans certaines parties de Sibérie. Le ginseng a été considéré comme un tonique régénérateur. Le nom botanique du ginseng est Panax qui en grec signifie le guérisseur complète. Le ginseng est commercialement disponible sous deux formes: Le ginseng rouge et le ginseng Blanc. Le ginseng rouge est préparé par chauffage à la vapeur des racines alors que le ginseng blanc est préparé par déroulage et de séchage des racines de ginseng au soleil. L’usine a une histoire de plus de 5000 ans.

Les anciens Chinois l’appelaient Ren Shen ou Root Man. Les Chinois considéré comme c’est le Elixir de vie et croyaient que la consommation régulière de ginseng augmente la durée de vie d’une personne. Il a été très coûteux et parfois vaut plus que son poids en or. Pour répondre à la demande en Chine, il devrait être importés de la Corée à un prix exorbitant. La forme de ginseng qui ressemblait à l’organe sexuel mâle a provoqué un mythe selon lequel il peut être utilisé comme une herbe pour augmenter la prouesse sexuelle. La science moderne voit le ginseng comme un combattant de stress et d’augmenter la vigilance et l’acuité mentale. La Corée est le plus grand producteur de ginseng suivie par La Chine. Le ginseng russe est également disponible, mais on croit être de type inférieur.

Bienfaits pour la santé du ginseng
Bienfaits pour la santé du ginseng

Le ginseng a été longuement étudié et il peut être utilisé comme un antidépresseur. La consommation régulière de ginseng aide à supporter des niveaux élevés de stress à la fois mentalement et physiquement. Le ginseng réduit également la fatigue, améliore la mémoire, et contribue également à augmenter l’immunité du corps pour conjurer la grippe et autres maladies saisonnières. Le ginseng est avéré contenir de nombreux ingrédients uniques qui ont une action stimulante sur le glandes surrénales. Glandes surrénales sécrètent des hormones dans les situations de stress et on croit que le ginseng agit en raison de son action unique en stimulant les glandes surrénales.

Boutique Biologiquement.comGinseng : des vertus incroyables

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 9    Moyenne : 3.6/5]

Le ginseng bio antioxydant naturel puissant aurait des bienfaits sur la libido, la mémoire, contre les rides ou la peau sèche. Comment l’utiliser, où l’acheter, à quel prix : le point sur ses vertus miracle.

Une plante pour la mémoire et la concentration
Baisse d’attention, chute de concentration, troubles de la mémoire : le ginseng améliorerait la santé intellectuelle. La plante joue sur “l’activité cérébrale avec une action favorable sur la mémorisation”, explique le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Le ginseng aiderait ainsi à améliorer les performances cognitives, d’après une étude publiée en 2005 dans le Journal of psychopharmacology.
Posologie : 1,5 g de poudre totale micronisée ou 300 mg d’extrait sec en gélules, à avaler avec un peu d’eau le matin à jeun pendant 45 jours, selon le Dr Donadieu.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Ginseng : des vertus incroyables
Ginseng : des vertus incroyables

Une racine qui stimule la libido
Le ginseng aurait des vertus contre la baisse de libido. “Des résultats excellents ont été obtenus dans le traitement de l’impuissance”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). Une étude coréenne sur 45 patients ayant des troubles de l’érection, publiée dans le Journal of urology en 2002, montre que la plante améliore les fonctions érectiles et augmente le désir sexuel.
Posologie : 1 g/j de racine sèche de ginseng (dans une soupe par exemple), selon les médecins Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Pas plus de 3 mois.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une solution anti peau sèche
Le ginseng semble donner de bons résultats contre le dessèchement de la peau, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal).
Posologie : 1 gélule contenant 15 mg d’extrait sec de ginseng, 15 mg d’extrait sec de ginkgo et 15 mg d’extrait sec de millefeuille, chaque jour, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Une arme contre les rides
Riche en acides aminés, en vitamines et en minéraux, le ginseng permettrait d’atténuer les rides. Il donne de bons résultats sur “les effets du vieillissement en général”, selon les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : La recette des médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal) : 0,25 % d’extraits fluides de ginseng, guimauve, lierre commun et houblon dans une base pour crème, avec de l’huile essentielle de sauge et des extraits hydroglycoliques de ginseng, guimauve et angélique. Faire préparer en pharmacie et appliquer sur le visage chaque jour.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Un remède anti fatigue
Le ginseng s’utilise traditionnellement pour lutter contre l’asthénie, un état de fatigue générale sans raison apparente. Il “augmente l’énergie”, “améliore les capacités physiques” et “apporte une sensation de mieux-être”, expliquent les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Le ginseng stimule le système immunitaire
Le ginseng permettrait de renforcer ses défenses immunitaires, “particulièrement à l’occasion d’épidémies”, d’après les médecins Yves Donadieu et Pham Quang Chau (Le ginseng, éd. Maloine). La plante pourrait ainsi améliorer les effets du vaccin contre la grippe, selon une étude italienne publiée en 1996.
Posologie : 2 cuillères à café de racine finement coupée dans un litre d’eau froide. Portez à ébullition douce à couvert puis coupez le feu. Laissez infuser 15 à 30 minutes. Filtrez. Buvez “un verre le matin et le midi, après le repas”, conseille le Dr Bérangère Arnal (Les meilleures tisanes santé, éd. Rustica), 3 mois au maximum.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des qualités anti stress
Le ginseng a des vertus adaptogènes. Autrement dit, il aide l’organisme à “combattre les effets du stress
physiologique ou psychique”, expliquent les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Posologie : Deux gélules de 25 à 50 mg d’extrait sec le matin et deux gélules à midi, avec un grand verre d’eau, selon les phytothérapeutes. Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Des vertus contre la chute des cheveux
Le ginseng agirait sur divers “états carentiels et leurs conséquences”, notamment la “chute de cheveux”, d’après les médecins Y. Donadieu et P. Q. Chau (Le ginseng, éd. Maloine).
Posologie : 1 g d’extrait glycériné de ginseng, 1 g d’extrait glycériné de houblon, 1 g d’huile et léchitine de soja et 1 g d’huile de maïs, à mélanger à 1 cl de shampoing neutre. A appliquer sur cheveux mouillés et laisser agir pendant un quart d’heure avant de terminer le shampoing, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser trois mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Contre les infections génitales
Le ginseng pourrait aider à lutter contre les infections génitales de type vaginite ou vulvite, d’après les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal)
Posologie : 3 cuillères à soupe de racine de ginseng pour 50 cl d’eau, porter à ébullition douce puis laisser reposer. A raison de 3 à 4 tasses par jour, selon les phytothérapeutes. En cures successives de 10 jours par mois, en alternance avec de la cannelle, du pissenlit, du marron d’Inde et de la bardane.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

En cas de problèmes thyroïdiens
Les dérèglements de la thyroïde peuvent entraîner diverses complications, dont l’anxiété, contre laquelle le ginseng est utile. Il a une propriété “tranquillisante du système nerveux”, affirme le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont).
Posologie : 20 g par litre d’eau bouillante d’un mélange de ginseng, mélisse, millepertuis, cynorrhodon, angélique, valériane, éleuthérocoque et romarin, à faire préparer en pharmacie. Faire infuser 10 minutes, selon les médecins Paul Goetz, Bérangère Arnal et Michel Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Ne pas dépasser 3 tasses par jour et 3 mois de traitement.
Contre-indications : Grossesse, allaitement. Déconseillé en cas d’obésité, nervosisme, insomnie, hypertension, cancer hormonodépendant et chez les enfants et jeunes adolescents.

Ginseng : attention au surdosage
Si le ginseng ne présente pas de toxicité connue, pas question d’en abuser. Sa consommation à long terme peut “entraîner des effets secondaires analogues à ceux d’un surdosage en corticoïdes”, type prise de poids ou insomnie, soulignent les médecins B. Arnal, P. Goetz et M. Paris (Phytothérapie, éd. Vidal). Résultat : “Il est conseillé de ne pas dépasser l’équivalent de 2 g de poudre par jour, de limiter le traitement à 3 mois et de ne pas en prendre pendant la grossesse.” Il est déconseillé “chez l’enfant et le jeune adolescent”, explique le Dr Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). Mais aussi aux personnes souffrant d’obésité, de nervosisme, d’insomnie, d’hypertension artérielle ou de cancer hormonodépendant. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Où acheter du ginseng ?
Le ginseng peut s’acheter en pharmacies, parapharmacies, herboristeries et boutiques de diététique. Mais attention aux achats sur Internet. Certains sites ne sont pas fiables et ne garantissent pas l’origine et la qualité des produits.

Les prix peuvent beaucoup varier selon le lieu de vente, la marque et la qualité du produit. Comptez entre 15 et 30 euros la boîte de 100 comprimés ou gélules de ginseng, entre 10 et 30 euros par racine.

Bien choisir son ginseng
La racine de ginseng s’utilise principalement en poudre totale micronisée ou extrait sec. Mais aussi sous forme de décoction, d’extrait liquide ou fluide, de jus voire de teinture mère.

La qualité du ginseng dépend surtout de l’âge des racines et de leur teneur en hétérosides, leur principe actif majeur. “Il est nécessaire d’utiliser des racines de plus de 6 ans d’âge pour avoir une concentration suffisante”, estime le Dr Yves Donadieu (Ma pharmacie naturelle, éd. Robert Laffont). La couleur blanche ou rouge du ginseng n’influence pas l’efficacité de la plante. Elle est liée “à son seul mode de préparation et ne constitue qu’un argument commercial de vente”.

Ginseng, une plante millénaire
Issu de la famille des Araliacées, le ginseng vient d’Asie. Il s’agit d’une plante herbacée vivace, pourvue d’une grosse racine. C’est cette partie qui est utilisée en médecine douce. Elle contient des hétérosides, des molécules qui représentent les principes actifs majeurs de la plante. Elle renferme également des acides aminés, des minéraux, des vitamines ou encore des enzymes.

Son usage en médecine traditionnelle remonte à plusieurs millénaires. Mais la plante n’existe presque plus à l’état sauvage. Seules les cultures, principalement en Corée, permettent de bénéficier à l’heure actuelle du ginseng. En Occident, la plante n’est importée officiellement que depuis le XVIIe siècle.

Boutique Biologiquement.comL’étonnant ginseng de Corée

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

LE PLUS CELEBRE TRESOR TRESOR DE VIE DES MEDECINES ORIENTALES ( LE GINSENG BIO ANTIOXYDANT NATUREL PUISSANT)

Depuis plus de 5000 ans les Médecines Orientales Traditionnelles ont placé le ginseng au centre de leur pharmacopée.
Le ginseng (Panax ginseng C.A. Meyer) est une plante originaire d’Asie du nord-est.
Le ginseng le plus réputé est cultivé en Corée. Les Coréens l’appellent INSAM.
Ce puissant Tonique supérieur a fait ses preuves pour prévenir et traiter les affections liées à l’âge.

L’étonnant ginseng de Corée
L’étonnant ginseng de Corée

AINSI CETTE ETONNANTE RACINE DE VITALITE A LE POUVOIR NATUREL D’AIDER A SOULAGER :
HOMMES & FEMMES

– Fatigue chronique (physique ou nerveuse)
– Neurasthénie, états dépressifs et anxiété
– Affections rénales, urinaires et utérines
– Manque d’appétit alimentaire et asthénie
– Troubles de la mémoire et états séniles
– Défaillances du système nerveux
– Sexualité « endormie »

UN CONCENTRE DE PRINCIPES TONIQUES

Les ginsenosides sont les principes toniques du ginseng. Les ginsenosides sont des substances particulièrement stimulantes.

Leur taux est exprimé en milligrammes (mg) par gramme (g) de matière sèche.

C’est la teneur en ginsenosides qui fait la force d’un ginseng.

Si cette teneur n’est pas indiquée ou est inférieure à 15mg par gramme, il vaut mieux éviter de tels ginsengs de basse qualité.

L’âge de la racine de ginseng lors de la récolte est un critère important de qualité. La norme traditionnelle de récolte est de 6 ans au minimum. C’est à cet age que la racine de ginseng concentre le maximum de ginsenosides.

ATTENTION : Il faut savoir que les ginsengs bas de gamme sont cultivés de façon intensive avec engrais et produits chimiques. En plus, ces ginsengs sont récoltés trop tôt, dès 3 ans !

En conséquence, le taux de ginsenosides de ces ginsengs bas de gamme est beaucoup trop faible ! Même si le prix de ces ginsengs trop vite récoltés est moindre, ils ont peu d’effet bénéfique.
C’est pourquoi ces ginsengs bas de gamme ne sont généralement pas vendus dans leur état naturel mais transformés.

LE MODE DE CULTURE ANCESTRAL DU GINSENG

Dans les temps anciens le ginseng sauvage était déjà si rare qu’il était réservé à l’Empereur de Chine et à ses Courtisans

Mais déjà, dès le 14e siècle, les paysans coréens ont découvert comment cultiver et récolter un ginseng d’excellente qualité.

Depuis cette date, ils perpétuent leur mode de culture ancestral.

Les engrais chimiques sont totalement interdits. Des inspecteurs du Ministère de la Santé Coréen surveillent tout particulièrement le respect des normes biologiques de culture traditionnelles du ginseng.

En premier lieu, on ne peut semer que des graines d’un ginseng de qualité âgé d’au moins 4 ans. Plus d’un an après les semis, il est ensuite opéré une sélection stricte des plus vigoureuses plantules.

Les jeunes plantules sont alors replantées. Les soins les plus méticuleux leur seront alors procurées pendant plusieurs années.

Ses principes actifs contribuent à équilibrer les fonctions métaboliques et organiques de manière préventives en apportant à l´organisme force et vitalité. Consommer 1gr / jour.

Boutique Biologiquement.comGinseng et santé : convalescence / mémoire / tonus sexuel

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

 Les plantes adaptogènes sont des plantes reconnues pour leur bienfaits sur la santé , elles permettent à l’organisme de lutter contre les effets du stress. Les plantes adaptogènes augmentent la vitalité de l’organisme et elles stimulent les défenses naturelles du corps humain.

Les effets des plantes adaptogènes sont associés souvent au tonus sexuel qu’elles pourraient stimuler pour certaines. Le tonus global , la résistance au stress ayant forcément un effet sur la libido et le tonus sexuel.
Parmi les plantes adaptogènes on compte quelques stars de la phytothérapie et des plantes mondialement connues pour leur bienfaits : le ginseng, la maca, la rhodiolia rosea, Eleutérocoque, suma, schisandra… Les plantes adaptogènes sont nombreuses et leur effets sont souvent similaires. La star incontestée étant le ginseng “ginseng panax”.

Ginseng panax
Maca
Rhodiolia rosea
Eleutérocoque
suma
schisandra

Bienfaits du ginseng

Le ginseng est une plante originaire d’Asie du nord-est, dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Le nom générique Panax vient des mots grecs Pan, qui signifie « tout », et Akos qui veut dire « guérir ». Panax (en français : panacée) désigne donc le remède universel. Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et la plante jouit d’une renommée universelle en Asie, les bienfaits du ginseng sont reconnu de partout. Les bienfaits du ginseng sont ils rééls ?

Le ginseng le plus réputé est cultivé en Corée. Les Coréens l’appellent insam , la racine en forme d’homme. En effet, une racine âgée peut prendre une allure anthropomorphe (un tronc avec deux bras et deux jambes). Le mot ginseng vient du chinois rénshēn, rén désignant « l’homme », et Sheng signifiant « essence ».

Bienfaits du ginseng
Bienfaits du ginseng

Ginseng et santé : convalescence / mémoire / tonus sexuel

Le ginseng doit être cultivé pendant plusieurs années pour que le rhizome acquière toutes ses qualités. Selon l’âge de la plante, la racine se vendra à des prix plus ou moins élevés. Il s’agit cependant dans tous les cas d’un produit coûteux, car sa culture nécessite beaucoup de soin. Le commerce du ginseng est fortement encadré par l’État sud-coréen, afin d’assurer la qualité du label Ginseng coréen.

La Commission Européenne et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’usage du ginseng asiatique (Panax Ginseng) pour tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces.

Baisse d’attention, chute de concentration, troubles de la mémoire : le ginseng améliorerait la santé intellectuelle. La plante joue sur “l’activité cérébrale avec une action favorable sur la mémorisation“, explique le Dr Yves Donadieu.

D’après plusieurs études le Ginseng semble indiqué dans ce type de cas :

Stimulation des fonctions cognitives
Stimulation du système immunitaire
Fonction sexuelle
Amélioration de la performance physique
Bien-être général
Contre indications ginseng

À haute dose, le ginseng peut générer des effets secondaires tels que nervosité, anxiété, insomnie, douleurs gastro-intestinales …
Il est déconseillé aux jeunes enfants, aux adolescents de moins de 16 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes. De même, les diabétiques ou les personnes souffrant de maladies cardiaques doivent demander l’avis de leur médecin avant d’entamer une cure de ginseng.

Composition du ginseng

Voici les principaux composants du ginseng :

vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E
sels minéraux : fer, cobalt, aluminium, manganèse, phosphore, potassium, silice, vanadium
oligo-éléments (sélénium)
enzymes (amylase, invertase et phénolase)
lipides, protides, glucides
acide folique
eau