Boutique Biologiquement.comLe ginseng panax Asiatique

  Posté par ginseng       Laisser un commentaire
[Total : 10    Moyenne : 3.4/5]

Le ginseng bio antioxydant naturel puissant (Panax ginseng) est une plante originaire d’Asie du nord-est.

On a appelé cette plante “Panax” , car c’est la contraction de deux mots grecs qui sont Pan & Akos. Pan signifie “tout”, et Akos signifie “reméde”, donc Panax signifie reméde à tout, d’ailleur le ginseng est une plante capitale de la pharmacopée chinoise , et sa racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Le nom chinois du ginseng est Ren Shen.

Les deux espéces les plus connues sont le Panax ginseng (Asie) et le Panax quinquefolius (Amérique du nord), dans les deux cas leur habitat naturel est un sous bois de feuillus, elles poussent dans un humus bien drainé. Bien qu’étant une plante vivace forestière, sa culture est difficile et nécessite plusieurs années. Le rhizome du ginseng acquiert ses propriétés avec l’âge de la plante (il faut de 3 à 5 ans en culture & 7 ans en milieu naturel), sa culture est trés encadrée pour maintenir des labels de qualité, l’un des meilleurs labels est le label coréen connu sous le nom de “ginseng rouge”.

Le ginseng panax Asiatique
Le ginseng panax Asiatique

Le ginseng Asiatique est traditionnellement dit “blanc”lorsque la racine a juste été lavée et séchée, et on le dit “rouge”quand il a été au préalable traité à la vapeur avant le séchage “ginseng coréen.

Attention aux faux ginsengs , tel que le ginseng du Brésil, le ginseng péruvien, le ginseng indien et biens d’autresqui même si ils ont des effets médicaux , ils ne sont pas attachés au genre botanique Panax , et donc ne peuvent se prévaloir des effets du Panax ginseng.

Les propriétés qu’on lui accorde sont nombreuses: il stimule la mémoire , améliore les performances physiques, soulage les symptômes de la ménopause , tonifie l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies, stimule le systéme immunitaireet il participerait au traitement du diabéte de type 2, et à traiter le dysfonctionnement érectile.

Quand on parle des propriétés du Panax ginseng on aborde deux grands concepts, le premier est le “concept du sang” qui vient de la médecine traditionnelle chinoise , et le second est le “concept adaptogéne” qui nous vient d’un chercheur Russe nommé Lazarev. Le concept du sang vient du fait que le Panax ginseng augmenterait “l’énergie vital”(le yang), pour les médecins asiatiques il aurait la propriété d’accroître la force et le volume du sang d’ou ses propriétés toniques et revitalisantes. Pour Lazarev son action serait non spécifique , mais s’apparenterait à une action normalisatrice de nombreuses fonctions de l’organisme et de surcroît sur plusieurs organes , et ce en fonction des besoins vitaux du moment.

Ces deux concepts bien que trés bien étayés par des milliers d’années d’utilisation ne correspondent pas à la recherche médicale moderne, aussi essaye t’on de trouver de façon rationnelle ce qui induit les propriétées médicales. Ce qui complique les essais cliniques et leur interprétation est pour grande partie l’inégalité de qualité des cultures du Panax ginseng et donc de ses constituants, les résultats varient en fonction des racines et des récoltes.

Le Panax ginseng semble à ce jour intéressant par les chercheurs par la présence d’un triterpénoïde particulier , appartenant à famille des saponines : le ginsénoside . Cet élément donnerai au ginseng ses multipropriétés .

A ce jour on reconnait que les effets anti-inflammatoires sont induits par le ginsénoside. Des effets sur la stimulation du systéme immunitaire et le dysfonctionnement érectile ont été également mis en évidence.La Commission E (Allemagne) et l’OMS (organisation mondiale de la santé) reconnaissent l’usage du Panax ginseng pour rétablir la capacité de travail physique chez les personnes en mauvaise santé , ainsi que pour restaurer la concentration intellectuelle.

Les études sur l’action du Panax ginseng aussi bien sur la ménopause que sur le cancer restent trés contreversées du fait des méthodologies employées et des résultats publiés.

Le ginseng peut interférer avec certains médicaments: il diminue l’efficacité d’un anti-coagulant (la warfarine), et il rend le dosage sanguin de la digoxine (médicament utilisé dans les pathologies cardiaques) incertain. La Commission E (Allemagne) recommande d’éviter le Panax ginseng en cas d’hypertension artérielle, chez la femme enceinte et celles qui allaitent.

Aux doses recommandées le ginseng asiatique semble sans effets indésirables .
A trés forte dose on aurait l’apparition de GAS (Ginseng abuse syndrôme) tel que de l’hypertension artérielle, des troubles du comportement et de la diarrhée , cette derniére étude a été fortement critiqué du fait d’une méthodologie de recherche un peu légére.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *